Rechercher
  • Héloïse Cordelles

Une auteure auto-éditée

Dernière mise à jour : juil. 13




Au début de ma carrière, en 2014, une lectrice m'avait demandé la signification du terme "auto-éditée" que j'accolais toujours à mon statut d'auteure. Pour rappel, ce phénomène n'était pas aussi répandu que maintenant, d'où son interrogation légitime. Plus récemment, en 2019, une autre lectrice m'a demandé pourquoi je conservais cette précision, inutile selon elle, d'"auteure auto-éditée" alors que l'auto-édition était rentrée dans les mœurs et que de moins en moins de lectrices de romance s'attachaient à ce clivage entre livres auto-édités et ceux édités en maison d'éditions. Comme quoi, les choses peuvent bouger en cinq ans et dans le bon sens ! ^^


Quand j'ai créé mon blog et commencé à m'auto-éditer sur les plateformes de ventes, il a fallu que je rédige une petite biographie pour me présenter. Et c'était une évidence pour moi que je devais informer mes futurs lectrices de ma nature d'auteure autoproclamée. J'en ai tellement entendu des vertes et des pas mûres (et je ne vous parle pas d'olives ! lol) sur le fait de s'auto-éditer, que j'ai tenu à montrer ouvertement que j'appartenais à cette engeance-là. :-P Comme ça, aucune tromperie sur la marchandise. Mon message était clair : voilà, c'est de l'autoédition, libre à vous de vous laisser tenter ou de passer votre chemin. Et je pense que beaucoup de lectrices de romance ont fui à toutes jambes ! mdr Mais si c'était à refaire, je ne changerais rien, toujours dans ce souci de transparence et de sincérité.


Maintenant que l'auto-édition est de mieux en mieux acceptée par le public, pourquoi ai-je encore besoin de me traîner cette appellation "auto-éditée" ? Eh bien, je crois que j'éprouve une petite fierté à afficher mon statut d'auto-éditée ! Oui, je sais, honte à moi, l'orgueil est un vilain péché ! Mais, en même temps, il faut bien que je m'adresse des encouragements sinon je n'aurais plus de peau sur les os à force de me flageller ! :-P Attention, cette fierté réside seulement dans le fait de savoir vaincre les problèmes techniques et sur la forme liés à l'auto-édition. Parce que si on regarde les critiques assassines sur le fond de mes histoires, je n'ai vraiment pas de quoi me vanter ! >_< Justement, certaines mauvaises langues doivent penser que je cherche à me dédouaner derrière le paravent de l'auto-édition, mais je ne pense pas être une planquée. J'assume tous ces virulents commentaires à mon encontre, même si ça très fait mal, parce que j'en suis l'unique responsable. Néanmoins, j'essaye sincèrement de rectifier le tir à chaque nouvelle publication, sans pour autant renier mon style d'écriture… Argh, dur dur la vie d'auteure d’auto-éditée !


@ bientôt pour un nouvel article !


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout