Rechercher
  • Héloïse Cordelles

Des sourires & des larmes

Dernière mise à jour : 18 août 2018


Avant de vous parler d'émotions, je voulais vous communiquer la mienne en cet instant T ! Hum, que dire ? Youpi ! Super ! Génial ! Merci ! En tout cas, très très heureuse et très très émue que ma romance Des Vignes & des Ronces ait tenté assez de lectrices pour qu'elle intègre le top 100 Amazon en Kindle. La preuve en image. ^^



Désolée, je n'ai pas pu m'empêcher de vous le montrer... Ouep, la vanité me perdra. Mais ce moment est tellement éphémère (qui se souviendra de ce livre dans deux/trois mois ?) que je voulais le capturer et vous faire partager ma joie. Hé hé je suis à la 26ème place dans le classement de la boutique Kindle à cette heure H ! ^^ Un énorme merci donc à toutes les lectrices qui se sont procurés mon livre par le biais de l'achat ou de l'emprunt. La cerise sur le gâteau serait de récolter des commentaires sur ce site, mais mes livres en ont très peu (excepté pour Détraqué). Ce qui peut décourager les lectrices qui ne me connaîtraient pas. Mais bon, on ne peut pas tout avoir ! C'est déjà hyper super génialissime de se trouver là ! :-)


En fait, ce n'est pas tout à fait vrai, j'ai reçu un commentaire en dehors d'Amazon. Voici un avis très sympathique envoyé à mon mail de la part de Sylvie C. que je remercie chaudement :


"Je viens de terminer la lecture de votre nouveau livre "Des vignes et des ronces" j'ai juste ADORE .... J'ai pleuré, j'ai souri et surtout je me suis complètement imprégnée de cette belle histoire."


Pour en revenir au sujet principal de mon billet, je vais m'appuyer sur les gentils mots de Sylvie. ^^ Si de son côté, elle a pleuré et souri pendant sa lecture, moi en tant qu'auteure, j'ai vécu la même chose, avec plus d'intensité encore. Quand j'écris, j'essaye de me mettre à la place des héros. Je tente de capter, de ressentir leurs doutes et leurs émotions, que ce soit lors des moments tristes ou joyeux. Ils font partie de mon quotidien pendant un certain laps de temps. Je m'attache à eux, je les aime. Quelque part, ils sont un prolongement de moi-même... Est-ce pour cela que certains auteurs ont du mal à encaisser les critiques négatives ? mdr Car à travers leur livre, ils se sentiraient directement attaqués ? Heu, j'arrête là ma psychologie de comptoir... Bref, j'espère que vous l'aurez compris, il est assez "légitime" pour n'importe quel auteur de vouloir protéger et défendre ceux que l'on aime. Moi, la première ! ;-)


Je m'immerge du mieux que je peux dans les situations, les réactions et les états d'âme de mes personnages. Résultat, je souris quand il leur arrive des évènements positifs et je m'effondre quand des malheurs leur tombent sur le coin de la figure. Et je peux vous dire que je me suis effondrée un paquet de fois ! lol Car je dois bien vous l'avouer, je suis une grande sensible. Mettez-moi devant un film un tant soit peu triste et je pourrais user des tonnes de mouchoirs !


En ce qui concerne mes livres, je pleure très facilement lorsqu'il y a des passages larmoyants. Pour ne citer que quelques exemples, j'ai passé quelques soirées à pleurer sur tout un chapitre pour Des Vignes & des Ronces. Pas facile dans ce cas d'y voir clair avec des yeux remplis d'eau ! Pareil pour Marry Me, j'avais chialé au début pour quoi vous savez... Pour Détraqué, j'ai versé quelques larmes pendant la séparation. Bouh, zut, rien que d'y penser, j'ai l'émotimètre à son maximum... Et pourquoi je m'obstine à écrire des choses tristes aussi, hein ! Heureusement, pour contrebalancer, j'ai souri tout au long de l'écriture de Une timide St-Valentin. ^^ Voilà mon quotidien d'auteure, mon cœur joue au yo-yo avec les péripéties de mes héros. ;-)


@ bientôt pour un nouveau billet dans lequel je vous parlerai de couvertures de livres !

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout