Rechercher
  • Héloïse Cordelles

Echec et mat !


Je m'étais déconnectée exprès de Facebook et de mon site, pendant tout le mois de novembre pour pouvoir me consacrer pleinement au challenge du NaNoWriMo. C'était la deuxième fois que je me lançais dans ce grand défi personnel et est-ce que je fais partie des heureuses winners cette année ? Allez, je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps. Comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-dessous, dans lequel j'ai scrupuleusement relevé chaque jour mes nombres de mots écrits, j'ai échoué en beauté ! Au final, il y a un loupé de près de 10 000 mots. Je n'ai écrit en tout et pour tout que 40 975 mots en 30 jours !



colonne 1 = les jours du mois de novembre

colonne 2 = le cumul idéal de nombres de mots

colonne 3 = le nombre journalier de mots que j'ai écrits

colonne 4 = mon cumul de nombres de mots


Pourtant, j'étais super bien partie ! Si, si, je vous assure. ^^ Dans les tous premiers jours, j'avais rempli mon contrat de 1 667 mots quotidiens, voire plus pendant les jours 3 et 4, culminant à 2 704 mots. Mais hélas, ça n'a pas duré. :-( J'étais comme le lièvre dans la fable de la Fontaine, j'étais partie trop vite ! Dès la fin de la première semaine, la petite baisse de régime est arrivée. Et le NaNo, c'est comme "Dallas", son univers est impitoyable ! Il n'y pas de place pour les moments de faiblesse. Parce que non seulement vous devez faire votre compte du jour, mais, en plus, vous avez tout le retard précédent à rattraper.


Par la suite, je me suis vraiment accrochée à mon objectif, essayant de combler mon retard dès que l'écart se creusait trop. C'est simple, je mangeais, me douchais et rêvais NaNo ! C'est grave, docteur ? lol Je pense que si je m'étais maintenue à ce rythme, j'aurais réussi ce challenge, mais... Dans la vie, vous n'avez jamais remarqué qu'il y a toujours un "mais" qui vient contrarier votre projet. Mince, je ne devrais pas dire ça, puisque ces jours fatidiques du 22, 23 et 24 concernaient le mariage de mon neveu ! mdr J'avais dû donner un coup de main aux derniers préparatifs. En aparté, ce fut un très beau et très émouvant mariage !! ;-) Toujours est-il que le 25 novembre, je savais déjà que je ne pourrais plus remonter la pente. J'ai continué pour limiter les dégâts et parce que mon texte ne se limitait pas au Nano.


Alors, on pourrait me contre-argumenter que puisque je savais que je serais indisponible ces trois jours, pourquoi ne pas avoir pris plus d'avance. Ah, si c'était possible, croyez bien que je l'aurais fait ! Mais écrire une histoire peut parfois s'avérer laborieuse. Et celle-ci s'est révélée plus compliquée que je le pensais, car j'ai peut-être manqué un peu d'inspiration aussi. Bref, il y a eu un télescopage d'évènements qui ne m'a pas permis d'aller au bout de ce défi. Et puis, il faut avouer que mes bras ont fatigué aussi ! lol En fait, je ne sais pas comment font les autres challengers, mais il faudrait être des machines et ne presque plus vivre à côté... lol


Pourquoi "Echec et mat" pour le titre de ce billet ? Je pense que dans mon cas, il faut savoir être lucide et s'avouer vaincue quand quelque chose vous échappe complètement. Ce défi restera le plus grand échec de ma vie ! lol Comme certains alpinistes chevronnés n'atteindront jamais le sommet de l'Everest, le Nano restera inaccessible pour moi. Donc pas de troisième édition où je vous infligerai un autre tableau décevant. Mais je n'ai pas tout perdu non plus dans l'affaire ! Je vous avais parlé de ma panne d'écriture depuis quelques mois ? Eh bien, grâce à ce challenge, j'écris plus régulièrement à présent...


Ce sera tout pour aujourd'hui ! Je reviens doucement réalimenter mon blog et je vous donne donc rendez-vous très vite pour mon prochain billet sur, justement, la discipline ! ^^


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout