Rechercher
  • Héloïse Cordelles

Incohérence & incohérence



[Je sais, je suis encore en retard... 😑 J'avais promis de publier mon article pour le 15 juin, et il n'est posté qu'aujourd'hui, le 16. Oui, bouh à moi, c'est mal de ne pas tenir une promesse, mais, comme toujours, j'ai une excuse 😛: j'étais en pleine écriture hier et je n'avais aucune envie de m'arrêter. Alors, à l'avenir, pour vous éviter de venir sur mon blog "pour rien", (parce que, bien sûr, en mode ultra-fan hystérique de la mort qui tue, vous ne rateriez pour rien au monde un de mes articles !!! ♥ (hum, auteure qui croit encore au Père Noël...)), pensez à vous abonner pour être prévenues qu'un peu de lecture vous attend. ^^]


Si, comme moi, vous parcourez beaucoup d'avis sur les livres afin de vous en faire une idée, vous êtes sûrement déjà tombé sur ce genre de remarque assassine : "C'est bourré d'incohérences !" Et là, tout de suite, vous avez un mouvement de recul et vous hésitez fortement à vous procurer l'ouvrage en question. Toutefois, je me méfie toujours de cette expression (et pas parce que j'en ai reçu sur mes livres hihihi) parce que le mot "bourré" a tôt fait d'être lâché alors qu'il y a peut-être un ou deux éléments qui a pu chiffonner le lecteur. Je dirais que tout dépend de son degré de tolérance. Souvent, les lecteurs qui n'ont pas aimé ledit livre ont tendance à grossir le trait ou à trouver toutes les décales possibles et inimaginables pour le descendre. lol


Incohérence (m. f.) : État de quelque chose ou de quelqu'un qui est incohérent, manque de logique. Pour moi, il existe deux sortes d'incohérence (d'où le titre de ce billet ^^). D'un côté, vous avez l'incohérence "visible", qui se traduit par des constatations évidentes, et, d'un autre côté, la notion d'incohérence qui est plus subjective, celle qui appartient au domaine du ressenti, donc "invisible".


Intéressons-nous d'abord aux incohérences que je qualifierai de "tangibles". Je veux parler, par exemple, du physique des personnages. Si, au début de l'histoire, le héros a les yeux verts, et qu'au milieu du livre, il les a bleus et qu'à la fin, il termine avec des pupilles grises... Effectivement, l'auteur est pris en flagrant délit d'inattention. lol A moins que notre héros ne collectionne des lentilles (je ne vous parle pas de celles du Puy-de-Dôme...). De même pour les vêtements : si l'héroïne porte une robe, elle ne peut pas s'essuyer les mains sur un pantalon dans la même scène. Et puis, on en parle des scènes hot anatomiquement impossibles ? 😛 Si monsieur a déjà glissé ses doigts dans les cheveux de sa partenaire et a enroulé un bras autour de sa taille, on est d'accord qu'il ne pourra plus lui soulever une jambe ou alors, il n'est pas humain... auquel cas, c'est une autre histoire... lol À ce sujet, une auteure de romance érotique affirmait que, pour donner plus de crédibilité aux scènes olé olé dans ses bouquins, elle les avait toutes testées avec son mari. Rha, c'est beau de donner de sa personne pour son art ! :-P Bien sûr, il y a bien d'autres exemples de ce type d'incohérence, que ce soit de lieux, d'actions ou de mouvements dans l'espace, mais ce genre de bourdes se rattrapent très facilement, après une lecture plus attentive.


A contrario, l'autre notion d'incohérence relève plutôt d'une appréciation très personnelle puisqu'elle résulte de notre sensibilité, de notre ouverture d'esprit et de notre propre vécu ; il existe donc autant de nuances de sensibilité que de personnes dans le monde. Les griefs mentionnés dans les avis portent sur la psychologie des protagonistes et des actions qui en découlent. Moi, encore moins qu'une autre auteure, je n'échappe pas à la critique négative sur mes livres. Par exemple, au sujet de la psychologie des héros, quelques lectrices m'ont reproché un manque de logique dans la réaction d'Ashton, le héros de "Dark Company". Pour elles, ce dernier a effectué une volte-face incompréhensible à un moment donné. Or, de mon point de vue, désolée, mais ce revirement est tout sauf... incompréhensible ! J'estime avoir semé assez d'indices tout au long du livre pour qu'il en arrive à cette décision. À travers cet exemple, j'essaie de vous dire qu'on ne sera jamais vraiment d'accord sur ce type d'incohérence... Tout dépend de notre jauge personnelle. Et, rappelez-vous que tous les avis sont strictement personnels et proviennent d'un ressenti. ;-)


Pour conclure, autant on peut se montrer intransigeant à propos des iris de nos héros qui changent de couleur comme par magie (sauf s'il est opticien et qu'il se passionne pour les lentilles... 😂), autant il faut garder a minima l'esprit ouvert en ce qui concerne l'autre type d'incohérence, bien plus subtil (ou lire plus attentivement le livre😁). Bien sûr, si l'auteur balance des actions et des revirements de dernière les fagots sans aucune explication, là, on serait en droit de crier à l'arnaque ; il ne faudrait pas non plus nous prendre pour des lapins de trois semaines ! Mais, dans l'ensemble, je dirais que tout ce qui touche à la psychologie est bien plus délicat qu'il n'y paraît, car c'est loin d'être une science exacte ; le cerveau étant l'un des organes les plus complexes du corps humain. D'ailleurs, moi-même, je me fatigue à changer d'avis presque vingt fois par jour, et que parfois, je me surprends aussi à avoir des comportements incohérents. 😉


Allez, @u 25 juin pour un nouvel article ! ❤

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout