Rechercher
  • Héloïse Cordelles

L'after du Festival du Roman Féminin



La quatrième édition du Festival du roman féminin s'est achevée le 25 mai 2019 au soir, dans la joie et la bonne humeur après la géante séance de dédicaces, et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai eu du mal à m'en remettre. lol Bien sûr, j'étais triste que cela se termine aussi vite, après ces deux jours de folie, mais pas seulement, figurez-vous qu'après être rentrée chez moi, je me suis choppé un super méga rhume qui m'a bien fait pleurer aussi et beaucoup me moucher, clouée au fond de mon lit pendant une semaine. Rha, je n'ai plus les anti-corps de mes vingt ans pour me défendre... *snif* Maman, elle est où la machine à remonter le temps ?!


Comme d'habitude, ce rendez-vous dans la capitale était très très bien. :-D Comment ça, vous ne me croyez pas ? Venez et vous verrez par vous-même que je ne mens pas ! Une ambiance sympa, beaucoup de conférences intéressantes, de discussions avec les passionnées de romance et les auteurs très accessibles. Évidemment, il ne faut pas craindre la promiscuité, mais c'est ce qui fait le charme de cette manifestation : la convivialité et la très grande proximité avec son lectorat. Ah la la, si j'osais, je m'inscrirais l'année prochaine pour me faire inviter au Festival et c'est moi qui (peut-être) signerais mes livres en papotant avec les lectrices. Mais comme je n'ose toujours pas et apprécie beaucoup trop ma place à l'ombre, ça restera au stade du doux fantasme. *soupirs*


Bon, trêve de rêverie, l'heure est grave, voire très très graveeeuuhhh ! \0/ Outre le fait que je suis de plus en plus en retard sur l'écriture de ma prochaine romance (sic !) dû à ce rhume imprévu, j'avais aussi promis de faire un joli reportage du Festival à l'aide d'un nouveau logiciel de vidéo, sauf que je ne maîtrise rien du tout encore... La bête refuse d'être apprivoisée ! Promis, juré, j'ai essayé, mais je me suis découragée face à cette machine infernale. Voir ci-dessous... Hum, est-ce qu'on ne dirait pas le cockpit d'un avion, sérieux ?! O_o Et puis, j'ai pris tellement de photos là-bas qu'il me faudrait des semaines pour toutes les illustrer avec des légendes. Donc face à l'ampleur de la tâche, j'ai décidé de jeter l'éponge. Je vous présente mes plus plates excuses pour ce manquement, mais là, je ne pouvais clairement pas le faire face. *Cours se cacher ou se pendre*


Je suis venue, j'ai vu et la machine m'a vaincue... No comment. *Pleure*

Mais tout n'est pas perdu ! ^^ Ouais, je me rattrape aux branches comme je le peux, en vous donnant une infime galerie des auteures présentes. Toutes les mettre ? Là aussi, cela aurait été mission impossible ; la page aurait été trop lourde/longue à charger. Encore désolée pour cette injustice. :-/ De gauche à droite : Georgia Caldéria ; Blandine P. Martin ; Penny Watson-Webb ; Pascale Stephens ; Emma Landas ; Angel B. ; Emma Green ; Julie Huleux et Ludivine Delaune.



Et si, comme moi, vous souhaitez rencontrer pléthore d'auteures en chair et en os, il ne vous reste plus qu'à bloquer les deux jours en mai 2020 quand les dates de la cinquième édition du Festival seront connues ! ;-)


@ bientôt pour un nouvel article !

Ouh la, ça sent les vacances qui approchent... ^^

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout