• Héloïse Cordelles

La flemme ou comment je suis devenue auto-éditée



Je me souviens que l'envie d'écrire a commencé à réellement me titiller vers février/mars 2013. Je veux dire écrire plus sérieusement que des histoires courtes pour mon plaisir personnel, et dans l'optique de vendre des livres. Quand j'y repense, qu'est-ce qui m'a pris d'avoir eu cette idée folle ! 🤣 Et me voilà, presque dix ans plus tard (waouh, mazette, je suis une dinosaure !!) devant vous, toujours animée par la même passion de vous présenter mes modestes histoires, en espérant qu'elles vous plaisent.


Dès ma décision prise, je me renseigne très vite sur la possibilité d'être éditée. Quel auteur n'a jamais rêvé un jour d'être édité en maison d'édition ? Les articles que je déniche sur Internet me donnent toutes les étapes pour que le livre atterrisse sur les étagères d'une librairie : 1/Soumettre le texte (logique) ; 2/Attendre une réponse de l'éditeur (bonjour l'angoisse), 3/Signer un contrat (la classe à Dallas). 😎 Mais, tant que j'y suis, je creuse le sujet et m'intéresse aussi aux autres modes de publication. De suite, j'écarte l'édition à compte d'auteur. Débourser 3 000 euros pour me faire publier ? Même pas en rêve. Et puis, je tombe sur le petit dernier : l'auto-édition. Je lis tout ce que je trouve dessus pour ma connaissance personnelle.


Avant même d'écrire une seule ligne de Secrète Jen (gniiiiiii mon tout premier livre 🥰 retiré de la vente depuis juillet 2022), je recense les maisons d'édition qui publient de la romance. Oui, oui, je suis comme ça, je mets très souvent la charrue avant les bœufs. Et là, je déchante quand je découvre les modalités de soumission chez HQN (la branche numérique de Harlequin, le champion de l'amour). 😮 Je vous laisse apprécier...


1/ Mode d’envoi du manuscrit


Votre soumission doit nous parvenir exclusivement par e-mail à contact-manuscrits@harpercollins.fr


L’objet du mail doit contenir les informations suivantes :


NOM et Prénom de l’auteur_Titre du manuscrit_Date de l’envoi_Genre

Exemple : MARTIN Lise_Un cœur à prendre_08 août 2012_Romance érotique


À noter que vous devez indiquer votre véritable nom. Votre pseudo devra être mentionné dans le fichier de présentation nommé « Argument » (voir ci-dessous)


Les manuscrits reçus par voie postale (en papier, sur clé USB ou encore CD) ne sont pas acceptés.

Attention : nous ne renverrons pas les manuscrits qui nous seraient quand même adressés par voie postale

2/ Format des fichiers acceptés


Vos fichiers (manuscrit et argument) doivent nous parvenir exclusivement au format Word (.doc ou .docx) ou OpenOffice.


Les fichiers PDF et les manuscrits papier ne sont pas acceptés, de même que les partages de fichiers en ligne.

3/ Mise en page de votre manuscrit


• Votre récit, soigneusement relu, doit être saisi dans un traitement de texte (Word, OpenOffice,…)


• Vous saisirez votre texte en police Times New Roman, corps 12, interligne 1,5, texte en noir et justifié (aligné à droite et à gauche)


Les dialogues devront être présentés précédés d’un tiret cadratin suivi d’une espace. L’usage des guillemets (« ») et des puces ( - ) pour les dialogues sont à proscrire absolument. Pensez à décocher l’option « Listes à puces automatiques » (sous Word, dans Option > Vérification > Options de correction automatique > Mise en forme automatique)


• Marges gauche, haut et bas de 2 cm ; marge droite de 4 cm


• Le bas de page doit contenir le nom du fichier (tel que défini dans la rubrique ci-dessous « Comment nommer mes fichiers ? ») et le numéro de page.

4/ L’argument


Votre manuscrit sera accompagné d’une présentation du roman, dans un fichier à part exclusivement au format WORD (.doc ou .docx) ou OpenOffice.


Vous y indiquerez :

• Votre nom et prénom ;

• Votre adresse postale ;

• Votre numéro de téléphone (portable et/ou fixe) ;

• Votre adresse e-mail ;

• Votre pseudonyme éventuel ;

• Si votre récit fait partie d’une série ou d’une trilogie ;

• Si votre récit est une fanfiction et de quelle œuvre il s’inspire ;

• Si votre récit a déjà été publié à compte d’éditeur, à compte d’auteur ou autopublié ;

• Si votre récit est libre de tout contrat ou, le cas échéant, la date approximative à laquelle vous pensez récupérer vos droits.


Cette présentation doit également comporter les informations essentielles et les grandes lignes de force de votre récit :

• Genre et sous-genre ;

• Nombre de signes (espaces comprises) ;

• Présentation des personnages ;

• Intrigue principale ;

• Enjeux romanesques ;

• Intrigue(s) secondaire(s) ;

• Résolution de l’intrigue (ne pas laisser ce sujet en suspens).


Cette présentation doit être claire. Elle n’est pas un résumé détaillé et chronologique du récit, mais doit éclairer votre intention et votre projet. Elle n’excédera pas deux pages Word et nous indiquera également en quoi vous pensez que votre projet peut nous intéresser.


Nous souhaitons également mieux vous connaître : à la fin de la présentation de votre roman (dans le même fichier) merci de vous présenter en une centaine de mots, et de nous indiquer si vous avez un site Internet, un blog, …

5/ Comment nommer vos fichiers ?


Les fichiers « Manuscrit » doivent être nommés comme suit :


NOM Prénom_Titre du manuscrit_date de l’envoi_Genre du manuscrit

Exemple : MARTIN Lise_Un cœur à prendre_08 août 2012_Romance moderne.doc


Les fichiers « Argument » doivent être nommés ainsi :


NOM Prénom de l’auteur_Titre du manuscrit_argument

Exemple : MARTIN Lise_Un cœur à prendre_argument.doc



Je crois qu'à l'époque, je ne suis même pas allée au bout de ma lecture. J'ai vite refermé cette page du diable. Il faut savoir que j'évite de répondre aux questionnaires quand c'est possible. Ou alors, il ne faut pas qu'il soit trop long. Au-delà de deux questions, je commence à avoir des boutons. Je n'y réponds que lorsque je ne peux vraiment pas échapper à l'exercice (style, les documents administratifs). Mais, pour l'affaire qui nous concerne, j'ai vite abandonné l'idée d'être éditée. Absolument rien ne m'obligeait à répondre à ces très nombreuses questions pour accompagner mon texte, alors je ne l'ai pas fait.


Je ne devrais pas jeter la pierre aux éditeurs parce qu'ils ont besoin de ces informations pour se faire une idée du texte reçu. Je sais bien qu'ils ne peuvent pas deviner le contenu du livre, mais... c'est non, quand même. 😅 Je ne peux pas ; c'est au-dessus de mes forces. Ma flemme aura ma peau un jour. Heureusement que tout le monde n'est pas comme moi parce que ça se bouscule devant les portes des maisons d'édition.


Tadam ! Maintenant, vous savez comment je suis devenue une auteure auto-éditée. ^^ Comme quoi, renseignez-vous bien sur toutes les possibilités. Le hasard fait bien les choses. Et même si ce mode d'édition me donne (très souvent) des sueurs froides, j'aime d'une part la grande liberté qu'elle me procure et d'autre part, je ne me coltine pas toutes ces modalités à chaque publication. 😉

18 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout