Rechercher
  • Héloïse Cordelles

"Laissées pour contes" en sortie officielle !


"Laissées pour Contes" 3,99 €

Ayé, c'est le Jour J ! Le Grand Jour ! The D Day quoi ! ^^ Arghhh et comme d'habitude, j'ai mes bouts de phalanges abîmés. lol Je stresse pas mal, car c'est vrai que je n'ai pas beaucoup communiqué autour de ce recueil. D'ailleurs les précommandes s'en ressentent. Là où j'avais une douzaine de préventes en deux semaines, présentement je n'en ai comptabilisé que la moitié. :-/ J'espère que ce n'est pas un mauvais présage, car vous auriez tort de vous priver de cette lecture, sans prise de tête, idéale en cette période festive et le tout à un prix modique pour le nombre de pages... Enfin, je dis ça, je dis rien ! hihihi


Je profite donc de ce billet pour m'étendre plus largement et essayer de faire ma petite publicité sur ces trois histoires librement inspirées de trois contes de fées. J'ai aimé écrire chacune de ces nouvelles aux trames variées mais toutes reliées entre elles. Il y a une vraie continuité dans ce recueil et point trop de frustration puisque vous retrouvez tous les personnages dans l'épilogue final. J'ai hésité car j'aurais pu écrire une quatrième nouvelle, mais j'ai pensé que cela faisait trop à ingurgiter d'un coup !


Alors de quoi parlent ces jolies nouvelles ? Je vais essayer de vous appâter sans trop vous en dévoiler, sinon où serait le plaisir de la découverte, je vous le demande ! J'ai aimé jouer sur les contrastes, les  contraires, de même que j'ai appuyé sur leurs différences physiques. Ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? ;-) En tout cas, c'est comme ça que je conçois mes romances, avec un rien de conflit et d'obstacle pour pimenter leur relation. Mais c'est pour mieux les faire tomber dans les bras l'un de l'autre, mon enfant ! Donc attendez-vous à des déclarations à la clé qui vous feront soupirer. Fan de comédies romantiques devant l'éternel, je ne me referai pas ! ;-P



1 - Escarpin à son pied "Il la provoque. Elle lui tient tête." « A vingt-quatre ans, Sandie travaille en tant qu’assistante de direction pour subvenir aux besoins de sa belle-famille. Elle aime son job, son directeur est vraiment sympa et la paye est bonne. Une seule ombre au tableau : Donovan Curtis, le responsable du bureau d’à côté. Depuis qu’elle a malencontreusement renversé du café sur sa superbe veste sur mesure, il la déteste et ne cesse de la railler sur son physique ingrat et sa façon ringarde de s’habiller. Si seulement il se donnait la peine de gratter le vernis des apparences, il pourrait être surpris ! »


Dans cette première histoire, mes héros s'entendent comme chiens et chats. Leur relation est devenue conflictuelle suite à leur première rencontre accidentelle. Les réflexions incisives, caustiques fusent de part et d'autre. Donovan a des idées bien arrêtées et vous aurez envie de lui donner des claques à ce prince pas si charmant !



2 - Trop belle pour moi "Il l'attire. Elle l'obsède." « Bella Stafford est jolie, agréable et enjouée. Elle a deux amies formidables, un père aimant et des gentils prétendants. Tout le contraire de Benedict Thornton qui, défiguré après un accident de voiture, s’est coupé de toutes ses relations et du monde. A priori, ces deux-là n’ont rien en commun… Cependant l’univers confortable de Bella vole en éclats lorsque son père est à l’origine d’un scandale. Elle fera tout pour le sauver, quitte à aller supplier Benedict. Mais l’honneur à un prix qu’il s’empresse de lui fixer… »


Dans la deuxième nouvelle, leur haine n'a d'égale que la passion irrésistible qu'ils éprouvent l'un envers l'autre. La température va rapidement grimper, car c'est très hot entre eux, d'où une recrudescence de scènes sensuelles dont une assez musclée ! Une petite anecdote en passant, j'ai eu un mal fou à retenir le prénom du héros : Benedict, il refusait de rentrer dans ma petite tête ! A chaque fois, je lisais... Dominic. mdr



3 - Ugly Heather "Il parie. Elle rafle la mise." « Heather Duke a le béguin pour Trystan Linton depuis qu’il est arrivé dans l’entreprise neuf mois plus tôt. A vingt-et-un ans, se sentant maladroite, laide et trop timide pour se déclarer, elle se contente de fantasmer sur celui qui représente son prince charmant. Maxim Felder, amusé par la situation, a lancé un pari sur eux et fera tout son possible pour le remporter. Quitte à devoir jouer les bons samaritains et à inculquer au vilain petit canard quelques leçons de séduction indispensables… »


Et enfin dans la dernière nouvelle, l'ambiance est beaucoup plus détendue, une sorte de calme après la tempête de la deuxième histoire, mais pas moins chargée émotionnellement. L'héroïne est vraiment touchante et pourrait bien vous surprendre. C'est tendre et drôle à la fois et chose inhabituelle, vous n'aurez pas envie de frapper mon troisième prince-crapaud ! Enfin, peut-être que si au début à cause de sa désinvolture. lol


Bon, si avec tout ça, je n'ai pas réussi à vous convaincre... eh bien, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois ! Cent fois tu te remettras sur le métier.


Je souhaite vraiment une excellente lecture à toutes celles qui se seront laissées fléchir par mes arguments (en béton, cela va sans dire) et je les remercie chaudement d'avance de s'intéresser à mes romances sans prétention.


@ la semaine prochaine pour un billet sur les critiques négatives ! ;-) 

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout