Rechercher
  • Héloïse Cordelles

Retour vers l'indépendance...



J’étais tranquille, j’étais pénarde… :-P Alors, pourquoi me suis-je embarquée dans ces longues heures de formation au lieu de me concentrer sur l’écriture de mes histoires ? Le titre de ce billet n’est pas anodin et je vais vous éclairer sur les raisons pour lesquelles j’ai choisi de suivre ces formations sur le site tuto.com, sur ces deux logiciels que sont : Affinity Publisher et Affinity Photo.


Avant, je m’occupais moi-même de réaliser les couvertures de mes livres avec Gimp, ainsi que de la mise en page de mes livres papier avec Word. Mais le résultat n’était pas toujours satisfaisant à mes yeux (oui, j’ai un énorme problème d’estime de soi…). J’ai donc fini par déléguer ces tâches à des professionnels en la matière. Bien sûr, j’ai adoré leur travail ! Bon, le fait de se la couler douce pendant que les autres bossent pour vous y est pour beaucoup aussi… Flemmarde, moi ? Ouaiiis, un peu (beaucoup) quand même ! ^^ Mais, hélas, tout avantage a son inconvénient ; je suis devenue dépendante des autres ! :-/ Une fois le travail rendu, je n’avais pas de suivi. Si je souhaitais d’autres modifications, je devais repayer. Parfois, les retouches étaient possibles quand le fichier était récent, et d’autres fois non, car quand la prestation date de 4 ans, la personne n’avait pas envie d’encombrer son ordinateur d’une vieillerie. Je me suis alors rendu compte (mieux vaut tard que jamais !) que je ne voulais plus être coincée de la sorte. J’ai donc pris la décision de regagner mon indépendance. ^^


La suite Affinity Publisher, Photo et Designer se veut le concurrent direct de la série Adobe InDesign, Photoshop et Illustrator. Et pour bien appréhender Affinity (comme tous les logiciels assez complexes, d’ailleurs), les formations n’étaient pas superflues. Je trouve que c’est mieux d’avoir tous les renseignements au même endroit plutôt que de choper des trucs par-ci par-là. Avec ces formations, j’ai pu faire un tour exhaustif des fonctionnalités. Et j’en suis ressortie avec une tête aussi grosse qu’une pastèque à la fin (qui a dit que j’avais déjà le melon ?? >_<). Il faut laisser décanter et sûrement que je reviendrai revoir les leçons. C’était passionnant, même si je bâillais de temps en temps derrière mon écran. Heureusement que le formateur ne me voyait pas ! lol Que voulez-vous ? L’école est déjà loin derrière moi.


Vous connaissez la devinette : « Comment fait-on pour manger un éléphant ? » et la réponse : « En avalant une bouchée à la fois… » Ce qui est absolument barbare quand on y pense… Je n’ai jamais entendu personne se vanter d’avoir déjà goûté à la viande d’éléphant… O_o Bref. Rien que pour la partie mise en page, je me suis coltiné plus de 11 heures de cours, et pour le logiciel de retouche Photo, c’était près de 18 heures ! Je me dégageais un créneau d’une heure par jour (ou deux quand j’étais super motivée). J’ai lancé le site tuto.com, et roule, ma poule ! Je ne connaissais pas du tout ce site, mais j’ai beaucoup aimé ces deux cours dispensés par des profs qui s’exprimaient clairement et qui expliquaient bien… même si je retournerais volontiers consulter certains volets. L’inconvénient avec les formations, c’est qu’en face du formateur, vous avez l’impression d’avoir tout pigé… Sauf qu’une fois seule devant l’écran, vous êtes soudain frappé d’amnésie. C’est grave, docteur ?


La première raison à ces formations est donc l’envie d’être à nouveau libre de mes mouvements, sans me sentir enchaînée à quelqu’un. L’autre motivation pour voguer dans cette galère a été l’impression de déranger… Je m’explique : parfois, mes couvertures sont des évidences pour moi, je sais exactement ce que je veux. Mais il arrive aussi que ça coince. Eh bien, pour « Second », ça grippe carrément ! Avec ma graphiste, on a déjà essayé plus d’une dizaine de fois, sans succès. On n’a jamais été aussi loin dans les tests, et je sens que je la gave… Et moi aussi, ça m’énerve d’hésiter autant ! Alors que si j’avais été ma propre graphiste, j’aurais pu faire des centaines d’essais sans qu’une tierce personne estime avoir perdu son temps. Parce que je vous assure qu’elle y consacre du temps… Ce qui signifie qu’après « Second », c’est moi qui vais m’atteler à la couverture de « Crimes & Silence », ma future Dark soft romance. Bon, j’ai encore le temps de m’entraîner d’ici fin 2021 ! ;-)


À gauche : Affinity Publisher (mise en page de "Une Nouvelle Chance avec Toi")

À droite : Interface vierge d'Affinity Photo

Le site tuto.com que je recommande. ^^



@u 20 novembre pour un nouvel article, soit sur les personnages secondaires, soit axé sur une confidence (cela faisait longtemps que je ne m'étais pas allongée sur le divan). :-P

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout