Rechercher
  • Héloïse Cordelles

Une question de chance



Cette capture d'écran reflète la journée du 31 mai 2020 à 10h tapantes sur ma pendule. À cet instant T, ma dernière sortie en date Un Secret entre Nous se cramponne à la 44e position dans le top 100 des meilleures ventes en format Kindle. Hiiiiiii ! Vous entendez ce cri strident de joie ? Je n'en reviens toujours pas de voir mon petit livre encore dans ce classement, 27 jours après sa sortie !!! Attention, tout est relatif, je ne suis pas non plus dans le top 10. lol Pour l'instant, il oscille plutôt entre la 30e et la 50e place selon les jours, et, trois fois hélas, bientôt, il sombrera corps et âme dans l'oubli... Je savoure donc ce moment éphémère et juste extraordinaire pour moi ! ^^


Ma joie s'explique d'autant plus que, d'habitude, mes romances contemporaines ne séjournent pas aussi longtemps dans ce bassin privilégié. Alors, qu'est-ce qui a fait que celle-ci a retenu un peu plus l'attention que les précédentes ? A vrai dire, je n'en sais strictement rien ! Parfois, les choses ne s'expliquent pas ; c'est juste un heureux hasard si parmi des dizaines de livres publiés ce mois-ci, mon livre figure encore dans le top 100, presque un mois après sa publication. Je vous donne l'impression d'avoir joué et gagné à une loterie ? Eh bien, c'est tout à fait ça, ces dernières années ! Aucune certitude à la sortie, je publie, puis croise très fort les doigts pour que ça marche. lol


D'autres auteurs auto-édités préfèrent attribuer leur succès au travail acharné qu'ils ont fourni... Je n'en suis pas tout à fait convaincue. D'une part, cela reviendrait à dire que l'auteur dont le livre n'aurait pas marché, qu'elle n'aurait pas assez travaillé dessus ? Hum, un peu réducteur... La grande majorité d'entre nous ont compris qu'ils se devaient de se montrer aussi professionnels que les maisons d'éditions, en investissant dans des corrections et des graphismes de qualité. D'autre part, quand je vois que dans ce même top 100, des livres à la couverture douteuse et au texte truffé de fautes se maintiennent et récoltent des louanges... On peut se demander comment ces derniers ont su trouver la faveur d'un public. Là encore, je pense que c'est une question de chance !


Dernièrement, j'ai regardé en replay sur Facebook le live d'une auteure qui était fière d'exhiber son livre papier. J'ai ressenti toute sa joie de tenir son bébé entre ses mains. ^^ Et puis, tout à coup, le propos a dévié. Le sourire a vacillé pour laisser place à une certaine amertume. Elle ne comprenait pas le fossé entre les critiques dithyrambiques de toutes les chroniqueuses et le niveau des ventes de son livre. Aucun chiffre n'a été avancé, mais, apparemment, cela avait été un réel flop au point qu'elle remette en question l'écriture. Être auteur, c'est très souvent plusieurs mois de boulot, donc je comprends que cela décourage de ne pas voir ses efforts récompensés.


Je vois des auteures comme elle qui se démènent pour mettre le paquet avant, pendant et après la sortie du livre, en nouant des dizaines de partenariats avec des chroniqueuses pour avoir un maximum d'avis sur leur livre, en en faisant la réclame dans des groupes de lectures dédiés, en organisant des concours, etc. Sauf que, parfois, même si le livre est "visible" de tous, eh bien, ça ne colle pas : le livre ne se vend pas ! Le public n'accroche pas. Alors, d'où vient le problème ? De la couverture ? Du titre ? Du résumé ? Malheureusement, on ne le sait pas. Ce n'est pas une science exacte, et même si on rectifiait ces éléments tangibles, rien ne garantit qu'une fois le livre remanié, il remporterait plus de succès.


Avant, j'essayais aussi de me rendre visible - à moindre échelle, bien sûr -, mais quand je me suis rendu compte qu'après une dizaine de publications, seulement quatre ont connu un véritable succès, je ne fais plus que le strict minimum en terme de promotion. J'étais timide, maintenant je suis devenue flemmarde ! lol Ça réussit comme Un Secret entre Nous, je m'en réjouis. (Pourquoi cette romance ? Peut-être la pochette toute douce et/ou la 4e couverture ? Bah, impossible de déterminer les raisons de ce long séjour dans le top 100.) J'ai eu de la chance, cette fois, et peut-être que le livre suivant sera un bide comme A Contrario. Dans ce cas, je déprimerai pendant quinze jours, avant de revenir vers mon clavier et espérer de nouveau toucher le public. Moralité : ne jamais se laisser abattre, car la roue tourne ! :-D


Merci de votre attention et @u 15 juin pour un autre article. ^^

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout